Que faut il TOUJOURS faire avant de poncer un meuble

Poncer un meuble c’est à la portée de tous et de toutes ! Il vous suffit d’une ponceuse.

Mais il y a quelques gestes essentiels à réaliser avant, pour que votre expérience de ponçage soit optimisée en termes de temps, de consommables, de résultat et de patience…

Tout dépend de l’état du meuble :

S’il a longtemps été stocké et en fonction de l’endroit où il a été stocké :

– il peut être très sale, il faut impérativement le lessiver afin de lui retirer toutes les couches de poussière accumulées, quitte à poncer autant poncer le bois directement…

– il peut être humide, il faudra alors prendre le temps de le laisser aérer suffisamment longtemps a l’air libre de préférence ou dans un lieu bien sec, si la fibre de bois est humide vous l’abimerez en la ponçant

– Il peut être encrassé, si le meuble a été précédemment stocké dans une pièce de passage fréquent, s’il a beaucoup servi ou qu’il était dans une cuisine, une fine couche de crasse voir de graisse s’est certainement accumulée sur le bois, il faut alors impérativement le nettoyer « en profondeur » afin d’éliminer cette épaisseur. Eau chaude et savon de Marseille font des miracles, en insistant bien sur les zones plus concernées, souvent les plateaux et les contours des poignées sont les plus touchées

– il peut être recouvert d’une (voir de plusieurs) couches de peinture Glycéro… comment le savoir c’est bien simple si en ponçant dès les premières secondes il ne se passe rien, alors il faut décaper la peinture Glycéro… C’est une peinture très épaisse qui avec le temps à tendance à s’écailler par lambeaux. On peut parfois la faire sauter à l’aide d’une spatule mais souvent le meilleur moyen de décaper cette peinture (sans utiliser de produits chimiques) c’est le décapage thermique. Il faut alors utiliser un décapeur thermique (une sorte de sèche-cheveux avec un bec spécial) qui dirige la chaleur vers la zone à décaper et une spatule pour venir retirer au fur et à mesure la peinture qui chauffe et se décolle presque toute seule… Cette situation est la même pour certains vernis très épais, qu’il faudra également décaper.

Alors, vous pourrez enfin passer à l’étape du ponçage !

Mais pourquoi vaut-il mieux faire tout ça avant ?

Le ponçage (sauf dans de rares cas) n’est pas une activité passionnante (personnellement j’adore ça mais ce n’est pas le cas de tout le monde) donc si on ne veut pas y passer la journée et parfois finir par abandonner il vaut mieux optimiser cette étape !

La poussière, la crasse ou la graisse, si elles ne sont pas retirées avant le ponçage, vont tout simplement passer du meuble au papier abrasif et l’encrasser à son tour.

Le papier abrasif c’est du consommable, c’est à dire qu’on l’utilise et on le jette, ça peut vite devenir fatiguant de poncer dans le vide, ne voir aucun résultat sur le bois, et devoir jeter le papier abrasif encrassé… On perd du temps, de la patience et de l’argent : sans obtenir le moindre résultat !

La peinture Glycéro et les vernis épais techniquement vous pouvez les poncer mais vous y passerez des heures et utiliserez une quantité astronomique de papier abrasif… Donc la problématique reste la même… !

LA solution c’est donc de toujours bien préparer son meuble avant d’attaquer l’étape de ponçage.

Prenez soin de vous <3 et merci d’être passés!

L’Atelier 12 by Miriam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité