Les bons réflexes à l’achat de matériel

Quand on veut réparer, restaurer, relooker on va forcément passer par la case achat de matériel, outils, matières…

Mais il y a quelques bons réflexes à avoir si vous vous rendez dans un magasin de bricolage.

Dans les enseignes de bricolage on peut se croire loin des méthodes de la fast fashion, du greenwashing, des tentatives de vous faire dépenser quelques euros de plus en vous séduisant avec un petit rien à la caisse… Et pourtant si l’on est observateur…

Vous vous lancez dans le bricolage, par besoin, par envie, parce que c’est dans l’air du temps…Quelqu’un va forcément essayer de profiter de votre manque d’expérience pour gagner de l’argent, si si je vous assure…

Prénoms 2 exemples :

Le vinaigre blanc… sur internet, en grande surface et dans vos magasins de bricolage par rayons entiers autour des produits d’entretiens « écologiques » vous trouverez de tout !

Des bidons de 5L hors de prix juste parce que l’étiquette est « vintage » de « jolies » bouteilles de 700ml 4 fois plus chères que les bouteilles basiques d’1L… Je pense que vous comprenez l’idée… Mais sur le moment de l’achat on peut vite se laisser convaincre par les méthodes marketing savamment étudiées pour vous convaincre…

A toutes fins utiles, sachez que dans à peu près tous les magasins, au rayons produit d’entretien vous pouvez trouver le bouteille d’1L à 1€ voire moins… Après tout le vinaigre blanc on n’a pas attendus 2022 pour s’en servir…

 

Et l’exemple le plus « sympa », je vous l’ai partagé en story sur ma page Instagram @latelier_12 et il a suscité beaucoup de réactions !

Je rénove un meuble en noyer, mangé par les vrillettes et sur la demande de mon client, je vais les reboucher avec de la pâte à bois. Certaines personnes préfèrent le charme du bois piqué (j’en fais partie) d’autre pas, ça ne se discute pas ça se respecte : les gouts et les couleurs …

Je cherchais donc de la pâte à bois couleur « noyer » c’était important car le bois va rester couleur bois, il ne sera pas repeint, donc la pate doit se rapprocher le plus possible de la couleur naturelle du bois, pour une question d’esthétique.

Dans la première « grande » enseigne de bricolage je ne trouve pas la teinte exacte et on m’oriente vers un pot de 250g de la marque Axton à 6.25€ couleur « chêne moyen » (apparemment la plus proche de la teinte recherchée). Je prends donc 1 petit pot de 250g à 6.25€

Dans une deuxième enseigne, plus petite mais avec un référencement produit plus qualitatif, je trouve dans la gamme très complète « Les frères Nordin » un pot de 300gr à 14.49€ dans la bonne teinte « noyer »

En termes de comparaison, nous sommes sur deux produits tout à fait sympathiques et tous les deux made in France, Le plus cher existe en 15 teintes de bois différentes et m’assure une très bonne qualité de finition. Le moins cher aurait très bien fait l’affaire si j’avais décidé de repeindre mon meuble, car la différence de teinte n’aurait alors aucune importance…

 

Mais là ou je veux attirer votre attention c’est sur les méthodes employées pour vous faire acheter le moins cher en pensant faire des économies…

J’imagine les réunions de travail des équipes marketing autour de ce produit, pour trouver les astuces pour faire croire aux bricoleurs amateurs qui se retrouvent perdus en rayon qu’il faut acheter ce pot-là plutôt qu’un autre.

Avez-vous remarqué que le plus cher fait 300gr et est pourtant nettement plus petit ?

Le moins cher est plus grand (donc aura nécessité plus de matière première et produira aussi plus de déchets après utilisation mais ça les déchets ce n’est pas la préoccupation première des équipes marketing…)

Mais… Il ne contient que 250 gr. Donc avec la règle de 3 si on se met à calculer vous perdez 1€ de matière soit mine de rien 15% du prix final…c’est énorme si on rapporte le tout à la vente nationale…

Le moins cher a été pensé dans un pot largement trop grand pour la quantité qu’il y a à dedans… J’appelle ça l’effet paquet de chips ! et comme une image vaut 1000 mots :

Si on les mets cote à cote combien de personnes penseront à les sous peser en main ?

Donc l’idée est de vous induire à acheter le pot le plus gros pot qui en plus est moins cher. Dedans vous avez beaucoup d’air mais ça vous ne vous en rendrez vraiment compte qu’à l’ouverture à la maison.

Et puis vous ne trouverez pas la teinte exacte dans cette marque mais ce n’est pas très grave après tout vous allez « bricoler » ça ira bien comme ça…

 

Alors les conseils de l’Atelier 12 sont les suivants :

  • Regardez toujours les étiquettes et soupesez les produits, trop souvent la taille et la forme des contenants est utilisée pour vous induire en erreur…

 

  • Si vous vous rendez dans un magasin pour un bricolage précis, préparez une liste et respectez la, sinon vous vous risquez de vite céder à la tentation.

 

  • Si vous cherchez un produit spécifique, pensez à vérifier en amont de votre venue en magasin si la référence y est disponible pour optimiser vos déplacements.

 

  • Si votre préoccupation est la qualité de finition, orientez vous systématiquement vers des références de qualité.

 

  • Si à l’achat vous pensez payer trop cher pour un produit de qualité, n’oubliez pas qu’à la réalisation la déception sera bien plus grande si la finition n’est pas aussi qualitative qu’espérée…

 

  • Les produits moins chers ne sont pas forcément une mauvaise solution, tout dépend de ce qu’on en fait. Dans mon cas si j’avais projeté de repeindre le meuble j’aurais surement opté pour le produit le moins cher car la différence de teinte n’aurait pas été un critère important….

 

Ce n’est pas grand-chose mais ça peut faire la différence 😉 n’hésitez pas à laisser vos conseils et ou expériences en commentaire pour en faire profiter le plus grand nombre.

Prenez soin de vous <3 et merci d’être passé !

L’Atelier 12 by Miriam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité